Gaz de schiste NKM demande une mission sur ses enjeux environnementaux

first_imgGaz de schiste : NKM demande une mission sur ses enjeux environnementauxTrès critiquée par les écologistes, l’exploitation du gaz de schiste en France fera l’objet d’une mission concernant ses enjeux environnementaux. La ministre Nathalie Kosciusko-Morizet l’a annoncé hier à l’Assemblée nationale.Alors que la colère et l’inquiétude montent face aux autorisations de prospection accordées à trois entreprises en vue de l’exploitation de gaz de schiste dans plusieurs départements français (voir notre article), NKM a annoncé hier avoir diligenté une mission. “Nous confions, mon collègue Eric Besson et moi-même, aux conseils généraux de l’industrie et de l’environnement une mission pour évaluer les enjeux, et d’abord les enjeux environnementaux”, des gaz de schiste, a annoncé la ministre de l’Ecologie hier, à l’Assemblée nationale, rapporte GoodPlanet.info. Et de préciser qu'”aucune autorisation de travaux sur le gaz de schiste ne sera donnée ni même instruite avant le résultat de cette mission”.À lire aussiFarouche opposition au gaz de schisteLa ministre entend ainsi savoir si oui ou non il est possible d’exploiter “proprement” ce gaz piégé dans des roches imperméables. “Si ce n’est pas possible, ces gisements ne seraient pas mis en exploitation”, a promis NKM. La technique la plus répandue aujourd’hui, aux Etats-Unis et au Canada notamment, est la fracturation hydraulique. Elle consiste à injecter dans la roche de grandes quantités d’eau, à forte pression, ainsi que des produits chimiques extrêmement nocifs pour l’environnement. Les écologistes et de nombreux élus se sont élevés contre l’autorisation de telles pratiques en France, craignant leur impact sur les écosystèmes, mais aussi la santé humaine. En réponse à cette inquiétude,  la ministre de l’Ecologie assure avoir un objectif clair : “Empêcher tous travaux tant que les conditions environnementales ne seront pas clarifiées”.Le 3 février 2011 à 14:58 • Emmanuel Perrinlast_img

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *